L'eau

FORAGE DE PUITS

A la demande des instances dirigeantes de la Communauté Rurale de NGUÉNIÈNE devenue la Mairie de NGUÉNIÈNE, et en accord avec son plan de développement de l’eau dans les villages les plus défavorisés, nous nous sommes très vite investis dans l’aide aux populations des villages les plus éloignés par le forage de puits, principalement destinés aux populations.

Nous avons décidé de limiter notre action dans le forage de puits peu profonds et entièrement manuels ; pas de gros engins de forage, par de moteurs diesel ou solaires pour puiser l’eau. Des puits d’une profondeur maximale de 15 m, forés par des puisatiers locaux. Ils sont aidés par les villageois pour des tâches simples, comme creuser les deux premiers mètres, lesquels contribuent ainsi au fonctionnement participatif que nous requérons sur chaque dossier et s’approprient ainsi le projet.

Et pour puiser l’eau, une corde et un seau et parfois une poulie pour les puits les plus profonds. Ainsi, aucun risque de panne, tout est toujours fonctionnel.

Dans un premier temps, lors de notre rencontre avec le Chef du village ou du quartier, nous remettons les fonds à une Trésorière (toujours) qui tient les comptes. Lors du voyage suivant, nous allons constater que le puits a bien été foré, nous vérifions sa profondeur, les finitions puis en l’absence de facture « officielle » au fin fond de la brousse, nous peignons sur la margelle du puits :

  • le logo de notre association,
  • FLORENT,
  • le nom de l’entité qui finance le puits,
  • son numéro d’ordre,
  • la date d’achèvement.

Puis nous prenons des photos que nous transmettons ensuite à la société ou à l’association qui a financé.

Les  financements que nous ont confiés les entreprises ou les associations nous ont ainsi permis de subventionner, dès 2006, les puits ci-dessous.

Puits 1 : le puits FLORENT– village de FOUA-LOUL. Il est situé juste à côté de l’école. Il profite ainsi aux élèves et aux villageois. Ce puits a été financé par l’association FLORENT aidée par la caisse de Crédit Mutuel de COLOMIERS en 2006.

Puits 2 : le puits SOREFRI – village de KEUR NDIAROGNE, destiné à la population. Il a été financé par la société SOREFRI de CUGNAUX en 2007.

Puits 3 : le puits CMJ CUGNAUX – village de NDIANDA PEULH au bénéfice de la population ; ce puits a été foré grâce à l’investissement du Conseil Municipal des Jeunes et de la municipalité de Cugnaux en 2007.

Puits 4 : le puits CRÉDIT MUTUEL – village de NDIANDA PEULH. Il a été financé par la caisse de PORTET SUR GARONNE. Il est situé à l’écart du  et utilisé pour le maraîchage et pour abreuver les troupeaux en 2007.

Puits 5 : le puits CRÉDIT MUTUEL – village de GUEDJ. Il a été financé par la caisse de PORTET SUR GARONNE et foré dans le village au profit des villageois en 2008.

Puits 6 : le puits CRÉDIT MUTUEL – village de NGUÉNIÈNE PEULH. Il a été financé par la caisse de CUGNAUX et est situé dans le  village même au profit des populations. En 2008.

Puits 7 : le puits SOURCE DE VIE – village de LÉONA. Il a été offert par l’association SOURCE DE VIE TOULOUSE. Il est situé à l’écart du village et utilisé pour le maraîchage et pour abreuver les troupeaux. En 2008.

Puits 8 : le puits SOURCE DE VIE n°2 – village de LÉONA. Il a été réalisé grâce au financement généreusement accordé, une fois encore, par cette association. Il est dédié à la population. En 2009.

Puits 9 : le puits CLIMA 6 – village d’AGA BABOU. Il a été subventionné par l’entreprise CLIMA 6 de FROUZINS. Il est situé en plein village et destiné aux populations. En 2009.

Puits 10 : le puits SOREFRI n°2 – village de NDIANDA FORAGE – second puits subventionné par l’entreprise SOREFRI de CUGNAUX en 2009.

Puits 11 : le puits INFINITUDE – village de NDOFFANE OUEST – subventionné par l’association INFINITUDE de LES BOTTEREAUX. Il a été foré juste en lisière du village et destiné à la population. En 2009.

Puits 12 : le puits CMJ CUGNAUX n°2 village de NDIAROGNE DIYABOUGOU – second puits subventionné par les jeunes du CMJ de CUGNAUX en 2009.

Puits 13 : le puits AVP. Ce puits commencé dans le village de THIARÈME ne sera pas achevé. En effet, après plusieurs mètres de forage, l’eau n’est pas au rendez-vous. En 2010.

Puits 14 : le puits TEDDY – village de MBODIÈNE PEULH. Il a été généreusement offert par Anne-Marie JARRY, maman de TEDDY disparu dans un accident. Il est situé en lisière du village et bénéficie à la population. En 2010.

Puits 15 : le puits CONCERT 2010village de NDIÉMANE. Ce puits a pu été foré avec à la recette du Concert du P’tit Prince, édition 2010. Nous remercions tous les artistes bénévoles qui ont participé à cette manifestation et grâce auxquels ce puits a pu voir le jour. Il est destiné à la population. En 2010.

Puits 16 : le puits TENDANCE – quartier de NGUÉNIÈNE BAKEM, financé par la société TENDANCE de LABARTHE SUR LÈZE. En 2013. Pour nous remercier, tout le quartier avait organisé une fête en notre honneur, ce qui était une surprise. Toutes les femmes avaient investi dans le même tissu et s’étaient composé des tenues. Cadeaux, danses et chants étaient au menu des festivités.

Puits 17 : le puits MDM – village de DIOLOFIRA. Ce puits a été financé par la société MIROITERIE DU MIDI de VERFEIL et est destiné aux besoins journaliers des villageois. En 2014.

Puits 18 : le puits SOURCE DE VIE n°3 dans le village de NDIÉMANE. Encore une fois, les dirigeants de cette association, par leur générosité, ont permis de financer un puits pour la troisième fois. En 2014.

Puits 19 : le puits INFINITUDE n°2 – village de NDOFFANE. Grâce à leur don, Monique et Jacques ont permis de forer un puits pour venir en aide à la population pour la seconde fois. En 2014.

Puits 20 : le puits R.E.I. – accompagnés de Maguèye NDAO, ancien Président de la Communauté Rurale, aujourd’hui membre du nouveau Conseil Municipal, nous avons été à la rencontre des habitants du village de NDIÉMANE BALLAKHALI. Nous avons inauguré ce puits en novembre 2015.

 

Puits 21 : le puits SOREFRI n°3 – village de NGUÉNIÈNE, quartier de KHEW KEURTIEN. Les fonds ont été remis au comité de gestion en novembre 2015. Le puits a été foré dans la foulée. Au mois d’avril 2016, l’équipe sur place a été peindre le logo de l’entreprise qui l’a financé.

Puits 22 : le puits CONTINENTAL – village de DIABOUGOU. Le comité de Sponsorisation de Continental a attribué une subvention à notre association sur la base des valeurs d’entraide qui nous sont communes. Les fonds ont été remis en avril 2017 et le puits officiellement inauguré en notre présence en novembre 2017.

Puits 23 : le puits MONIQUE village de FOUA-TAKH – puits baptisé en l’honneur de Monique BLANC-GARIN et financé par l’association INFINITUDE dont c’est le 3ème. En avril 2017.

AUTOMATISATION DU FORAGE DE NGUÉNIÈNE

En novembre 2008, nous avions eu un entretien avec le Président du Conseil de Gestion du forage de NGUÉNIÈNE qui nous avait fait part de ses difficultés pour trouver le financement nécessaire au remplacement de l’armoire électrique qui permet au forage de distribuer l’eau dans le village. Celle-ci était très vétuste et le remplissage du château d’eau se faisait de façon manuelle par les gestionnaires du forage. De retour en France, nous nous sommes efforcés de trouver des partenaires et le matériel nécessaire afin que le fonctionnement du forage se fasse automatiquement pour le remplissage du réservoir.

En avril 2009, nous avons donc mis dans nos bagages une armoire électrique toute neuve, dont le matériel a été offert par la société LEGRAND et le câblage réalisé par la société REI. Le Trésorier, électricien de métier, a consacré une journée entière pour l’adaptation du câblage et la mise en route de l’armoire. Opération 100 % réussie : aujourd’hui, le forage de NGUÉNIENE fonctionne de manière automatique et le remplissage du château d’eau se fait sans intervention humaine.

8-Lettre-remerciements [600x800]